Tarifs

Un tarif de base unique, très simple

  • Ce tarif de 40 € de l’heure est un tarif d’artisan, très simple, net (TVA non applicable : article 293B du C.G.I.).
  • Il est calculé à l’aide d’un outil « compte-temps » (Eon de Charlie Monroe Software), mis en marche à chaque début d’activité, présent en permanence à l’écran, suspendu à chaque interruption, et dont l’enregistrement, au format .csv, peut être joint à chaque facture sur demande.
  • Il est au plus bas des tarifs habituellement pratiqués par la majorité des professions artisanales : garagistes, peintres, jardiniers, plombiers (!).

...au temps passé

Double vérification sur les pages web

Dans le cas de la rédaction de contenus web sous WordPress, ce dernier tient un décompte précis des interventions de chaque administrateur sur le site (exemple ci-dessous), ce qui permet une vérification relative (il ne note que les enregistrements finaux) du travail effectué.

Pour les prestations à durée prédéfinie (session de formation, etc.) c’est évidemment cette durée qui s’applique par défaut, les éventuels suppléments imprévus faisant l’objet d’accords au fur et à mesure du déroulé de la session.

La difficulté des devis

  • Cette base de tarification a l’avantage de la transparence, mais le client est en droit de souhaiter disposer d’une estimation préalable, voire d’un engagement chiffré.
  • C’est principalement un bon accord sur le cahier des charges qui rend la chose délicate : il faut se méfier (d’un côté comme de l’autre !) de tout ce qui semble implicite, et qui peut se révéler infiniment « chronophage », ou moins insignifiant qu’il n’y paraît.
  • Il reste toujours possible de définir des fourchettes de prix (sur la base de l’expérience), voire des plafonds ou des montants fixes, le travail non achevé étant simplement reporté à une date ultérieure.
  • …et là encore, pour des prestations prédéfinies, les coûts sont, par nature, totalement prévisibles.

Réduction des coûts

  • Comme de nombreuses activités artisanales, le client peut parfaitement n’utiliser l’artisan que pour les gros œuvre, ou certaines tâches spécialisées et se garder tout ce qui est facile et à sa portée. C’est une manière d’optimiser son investissement.
  • Il peut aussi choisir d’investir dans des heures de formation plutôt que dans des heures de réalisation (pour des projets qui s’étalent dans le temps et la durée, naturellement, et où l’investissement peut ensuite lui servir à poursuivre gratuitement.
  • Rien ne s’oppose à ce que les deux se cumulent : présence du client, sur rendez-vous, pendant la réalisation du projet, ce qui lui permettra à la fois de mieux comprendre le temps que peuvent prendre certaines tâches puis, en ayant acquis les moyens de les faire lui-même, d’opérer un meilleur choix entre y consacrer lui-même du temps ou se faire aider.
  • L’aide peut aussi se faire sous la forme de dépannages ponctuels, quand le client se retrouve bloqué dans sa démarche.
  • Le chapitre consacré aux exemples permet de se faire une idée du montant de certains types de pages.

Gratuité ?

  • Une section (dans les « compléments ») est consacrée à des didacticiels permettant de réaliser soi-même un grand nombre de choses dans différents environnements. L’accès en est libre et comme l’ensemble de ces pages web, ils sont placés sous licence Creative Commons BY-NC-SA, qui demande seulement, en cas de réutilisation non commerciale, de bien vouloir en citer l’auteur. Plus de détails sur ces licences sur le site internet francophone de Creative Commons.

Déplacements

Les déplacements éventuels (souvent évitables avec les moyens de communication modernes !), sont facturés sur la base du barème kilométrique de l’administration fiscale pour un véhicule de 4 CV, à partir de mon domicile (5, chemin de la voie romaine, Villechantria, 39320 VAL SURAN), le kilométrage étant obtenu sur Via Michelin (ou application équivalente). Les temps de trajet sont inclus.

En alternative, il peut être proposé une tarification de « sujétion  » sur la moitié du tarif de base appliquée au temps de trajet réel. 

Conditions de règlement

  • Mes factures prévoient toutes un paiement « à réception de facture  », qui doit être compris, selon les usages et lois en vigueur, comme devant être encaissé sous trente jours calendaires à partir de la date d’émission portée sur la facture. Des pénalités de retard de 10 % et une indemnité de recouvrement de 40 € seront systématiquement appliquées à tout paiement tardif.

Gagnant-gagnant !

jardin tondu

Dans le contexte décrit ci-dessus, on pourrait opérer une comparaison avec n’importe quelle activité de service à la personne. Prenons la tonte d’une pelouse, et même le cas particulier de ma pelouse : je l’ai longtemps gérée moi-même, y consacrant du temps, mais également de l’argent : achat et entretien de la tondeuse, carburant, …pour un résultat qui était loin d’être parfait, en particulier à cause d’un matériel qui, du fait de mes moyens limités, ne pouvait être professionnel.

À l’occasion d’une panne critique de cette tondeuse, j’ai commencé à faire appel à un paysagiste, dont il s’est vite avéré qu’il mettait deux fois moins de temps à couvrir le même (grand) terrain, avec un matériel infiniment plus performant et donc avec une qualité sans commune mesure avec ce que je pouvais obtenir seul. Le tout pour un tarif qui, compte-tenu des gains en qualité et en temps s’avérait tout à fait raisonnable et dans un ordre de grandeur proche de mon actuel tarif professionnel.

La situation pourrait donc se résumer à une sorte de troc d’heures de mon travail contre des heures rétribuées, et à quoi que je suis libre à tout moment de recourir ou pas en toute indépendance.

C’est ce que j’appelle du gagnant-gagnant, et c’est exactement le contexte dans lequel je souhaite entretenir mes relations commerciales : chacun y trouve son compte, tout le monde est content et même heureux d’en recourir à cette solution de partenariat !

Cela vaut aussi, naturellement pour les solutions de forfaits mensuels ou de plafonds avec report !